samedi 3 juin 2017

Comparaison du taux d'impot sur le revenu entre la france et l'allemagne

Comparaison de l'imposition en France et en Allemagne

L'autre jour, je regardais le JT de Pujadas sur France 2, et le journaliste François Lenglet (ou peut-être Laurent Desbonnet ?) parlait des taux d’imposition sur le revenu en France et en Allemagne. Selon lui, les taux d'imposition en Allemagne n'était pas plus élevés en France qu'en Allemagne, mais selon son analyse, les contribuables allemands étaient sollicités à des niveaux de revenus plus bas, c'est à dire que le seuil d'imposition était plus bas en Allemagne.
En citant l'article plus haut:
Si on ajoute à cela, la CSG et la CRDS qui sont prélevés directement sur toutes nos fiches de paie. On arrive à 8,8%", indique le journaliste. Ce qui est un peu plus élevé qu'au Royaume-Uni (8,7%), mais c'est moins qu'en Allemagne (8,9%) ou en Belgique (12,!%). Dans ces pays, l'impôt sur le revenu pèse donc plus lourd sur les contribuables.

Cette conclusion m'avait frappée à l'époque, car je n'avais pas rafraichi ma mémoire sur ce sujet, et dans mon esprit l’impôt en France était beaucoup plus élevé qu'en Allemagne à cause de notre couverture sociale.

Le barème progressif de l'impôt


Le raisonnement de ces journalistes se base sur la comparaison des barèmes d'imposition directe entre la France et l’Allemagne.
Bareme d'imposition france allemagne
Comme on peut le voir dans le graphe ci-dessus, si on se réfère uniquement aux barèmes, l'imposition démarre plus tôt en Allemagne à 7664 euros contre 9710 euros en France. Et effectivement, à partir de 150 000 euros de revenus, le taux d'imposition de 45% est le même dans les deux pays, ce qui pourrait laisser penser que le poids d'imposition est le même pour les deux pays pour les hauts revenus pour le moins.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles ce raisonnement est incomplet. Tout 'abord, tous les abattements familiaux et niches fiscales sont très différente dans les deux pays. Ensuite, il y a d'autres prélèvements que l’impôt sur le revenu qui doivent être comptabilisés dans l’impôt total, notamment indirects (TVA), mais pas seulement (ISF, taxe fonciere, habitation...). Dans certains cas, on paiera plus d'impôt en France, dans d'autres cas, plus en Allemagne.

Pour mieux voir le poids des impôts, plutôt que de regarder le barèmes qui en soit ne donnent qu'une partie du problème, Il vaut mieux regarder une métrique pus globale, à savoir la collecte totale d'impôt rapportée aux PIB national.

Ces chiffres sont disponibles et calculés régulièrement, la commission européenne offre tous les ans un rapport à ce sujet.

Imposition allemagne France
On a une différente image de l'imposition en France pour le coup ! La France a une imposition totale à 45% du PIB pour seulement 37% pour l’Allemagne. Globalement, l'imposition de la France n'est dépassée dans l'UE que par celle du Danemark....

Comment expliquer qu'alors que l’impôt sur le revenu semble presque le même entre les deux pays, il y ait une telle différence entre les deux taux globaux d'imposition ? En fait, l'impôt sur le revenu ne constitue qu'une petite partie des contributions directes, en effet, en citant le rapport:
In most Member States, social contributions account for a much greater share of labour taxes than the personal income tax.
On voit que l'imposition sur le revenu ne constitue que la part congrue de l'imposition sur le travail:

Part de l'impot sur le revenu dans l'impôt global sur le travail
Ce sont bien les charges patronales qui pèsent le plus lourd sur la collecte d'impôt sur le travail.

Autre point de différence, les taxes sur la propriété (Taxe Foncière, ISF, plus-value immobilières, droits de succession) qui en France est bien plus punitive qu'en Allemagne:

taxe sur la propriété France Allemagne
Donc, par rapport à la France, L’Allemagne offre des charges patronales et un impôt sur la propriété considérablement réduit. Quand à la collecte supérieure de la France, a quoi est-elle utilisée ?

utilisation Impot
La réponse bien sûr est que a collecte d'impôt bien supérieure en France est utilise à des fins sociales: Sécurité sociale et pensions et retraites.





Newsletter

Vous voulez suivre ce blog ?

Saisissez votre adresse email :

Flux RSS