samedi 10 novembre 2012

La fiscalité: un débat chargé

Pas beaucoup posté ces derniers temps !

Bonjour à tous les lecteurs de ce blogs. Si vous êtes déjà passé par ici vous aurez noté que mes posts se sont espacés ces derniers temps: Un mélange de vie perso, de travail, et un peu d'usure liée à l'habitude. Mais je compte faire vivre le blog, ne vous inquiétez pas, car j'ai encore beaucoup de choses à dire :-p.

Tout d'abord félicitations à Obama et bon courage pour la suite.Contrairement à la France, les Etats-Unis ont laissé de coté les débats sur la banlieue, le racisme ou l'immigration, pour se concentrer sur l'économie et la politique fiscale. Barack a devant lui de nombreux choix fiscaux et budgétaires à résoudre pour les 4 années à venir. J'avais déjà parlé de la relation des démocrates avec l'argent dans cet article sur les différences entre les républicains et les démocrates.

Récemment la France s'est aussi penchée sur les taxes et impôts divers suite à la volonté de coller à une austérité budgétaire. Depuis de nombreuses années, les entrepreneurs français se plaignent des impôts qu'ils ont a payer. Ils reprochent à la France, de les assomer d'impôt au point de les détourner de l'investissement mais qu'en est-il ? Il faut dire que je n'ai jamais rencontré quiconque qui me dise payer insuffisamment d'impôt... moi-même j'ai nettement l'impression d'être bien chargé....

Néanmoins, LeMonde vient de publier un excellent article, intitulé: Depuis vingt ans, la France diminue les charges des entreprises. On y voit que loin d'augmenter, les charges patronales n'ont fait que baisser depuis 20 ans. Un pavé dans la mare.

Cet article évoque aussi une autre réalité de entrepreneuriat en France, c'est celle des infrastructures. Les infrastructures en France qui sont financées par l'argent public sont d'une qualité bien supérieure à ce qui ce fait dans d'autres grands pays. Notre éducation est exemplaires, nos transports d'une qualité indéniable (sauf le RER j'imagine). Bref, investir en France c'est aussi bénéficier de tout ça.

On pense à une phrase de barack Obama qui a longtemps étée exploitée par son adversaire, mitt romney:
If you were successful, somebody along the line gave you some help. There was a great teacher somewhere in your life. Somebody helped to create this unbelievable American system that we have that allowed you to thrive. Somebody invested in roads and bridges. If you've got a business—you didn't build that. Somebody else made that happen.
Un bon rappel je pense des principes sur lesquels sont basés notre nation (et la leur aussi).


jeudi 1 novembre 2012

Endettement: des subprimes à la francaise

WWW
J'ai déjà publié dans un précédent article une analyse sur le niveau d'endettement des français.

Un nouveau rapport vient d'être émis que je ne peux m’empêcher de mettre en relation avec cet article.

Dans cet article, le blog finance résume le rapport du CRESUS (Chambres Régionales du Surendettement Social ).

Ce rapport conclut lui que le niveau d'endettement des français est alarmant. Au point de se retrouver avec des ventes forcées en hypothèque? (ce qu'aux États-Unis, on appelle des foreclosures)

Statistiques du blog: petit à petit...

Statistiques du blog Octobre 2012 - Sources de trafic

Statistiques du blog pour le mois d'octobre

Le mois de septembre avait été marqué par un sursaut de google. Pas de sursaut ce mois-ci, mais des chiffres en progression par rapport aux mois précédents (si on exclus septembre qui est un peu exceptionnel).

Newsletter

Vous voulez suivre ce blog ?

Saisissez votre adresse email :

Flux RSS