baniere

vendredi 8 juin 2012

investisseur individuel = perdant ?

Fuite des investisseurs

Nous avions déjà parlé de la fuite des investisseurs institutionnels des marchés actions. Voila que c'est au tour des investisseurs particuliers de s'y mettre. Les Echos publient à leur tour un article sur l'exode des investisseurs  individuels français des marchés action.

On y apprend que depuis 2008, c'est en tout 2,8 millions d'investisseurs qui ont fui les marchés. Les investisseurs action ne représentent plus que 8.5 % de la population française.

Suite aux crises successives, les français ont décidé qu'il n'était plus le moment d'investir en action. Par le passé, les français, et les investisseurs particuliers, ont ils eu des succès dans leur prédictions de marché ?

La performance individuelle

 

Source investisseur-particulier.fr
Première étude:
En 2000 dans leur étude, “Trading Is Hazardous to Your Wealth: The Common Stock Investment Performance of Individual Investors”, Brad Barber et Terrance Odean étudient 66465 foyers ayant accès au marché via un courtier internet aux USA entre 1991 et 1996.  Pour cette population, ils observent une sous-performance par rapport au marché de 3,7% (annuel). Les 20 % de traders les plus actifs font une sous-performance de plus de 10% !

L'étude démarre avec une citation de Benjamin Graham:
The investor’s chief problem—and even his worst enemy—is likely to be himself.
...

Deuxième étude:

En Octobre 2004,  Terence Odean et al. récidivent avec “Do Individual Day Traders Make Money? Evidence from Taiwan”, une étude sur le succès des day traders à Taiwan entre 1995 et 1999. Ils découvrent que 80% des day traders perdent de l'argent après avoir payé leur broker.

Conclusion:


Le but de cet article n'est pas de vous détourner des investissements en actions bien évidement. Je me suis déjà exprimé sur cette classe d'actif dans l'article précédent, et tout le bien que j'en pense. Ma démarche est plutôt de mettre en garde les futurs investisseurs contre l'illusion de gains rapides et faciles sur les marchés action.

L'autre message que je veux faire passer est une incitation à être Contrarian. Ne suivez pas le troupeau.

3 commentaires:

  1. Merci pour cet article,

    Je partage vos convictions à 100%.

    Dans l'article cité, on lit: "Seuls un Français sur dix estiment qu'il s'agit d'un bon moment pour investir en actions."
    '-->Pour moi c'est presque suffisant comme signal d'achat !

    L'article du FT ("Markets: Out of stock") que vous avez cité précedemment est très bon lui aussi.

    Cela confirme la forte impression que j'avais.

    J'avais d'ailleurs écris un article très similaire si ça vous intéresse: ici

    Bonne continuation et bons investissements !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui effectivement nos analyses sont très semblables. C'est rassurant de voir qu'il y a des gens sur la même longueur d'onde.

      Supprimer
    2. Je commencerais à m'inquiéter le jour où 80% de la population estimera que "c'est le bon moment pour investir en actions" !

      "Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison" - Coluche

      Au plaisir de vous lire !
      (je me suis abonné à la newsletter)

      Supprimer

Newsletter

Vous voulez suivre ce blog ?

Saisissez votre adresse email :

Flux RSS